Capsule Maxime Tremblay
Marathon Oasis Rock 'n' Roll de Montréal

Un jeune homme de 19 ans nous appelle pour avoir l’avis d’une fille sur comment annoncer à sa copine qu’elle lui avait transmis une ITS. Après avoir exploré avec lui comment il comptait s’y prendre, il m’a remerciée d’avoir regardé avec lui d’autres avenues que la sienne.

- Caroline pour Tel-jeunes

La maman d’une fillette de 8 ans téléphone durant la nuit et me dit : « j’ai mis en pratique les méthodes d’intervention dont nous avons parlé, mon conjoint aurait aussi des questions pour vous. Au final, monsieur me dit : «Merci, on a été agréablement surpris par votre service!  On va passer le mot à nos amis!».

- Christine pour LigneParents

La maman découragée d’un poupon de 15 mois appelle un soir. Une analyse conjointe de sa situation lui a permis de comprendre les aspects sur lesquels elle a du pouvoir et de développer des stratégies d’interventions qui lui ressemblent.

- Sabrina pour LigneParents

Une jeune fille de 10 ans qui vit de l’intimidation à l’école m’a dit à la fin de l’appel : « Merci beaucoup! Ça m’a fait du bien de parler avec vous ». C’est toujours agréable à entendre!

- Marie pour Tel-jeunes

« Ah ! J’ai super le goût d’essayer le moyen dont on vient de parler ! Je vais garder votre numéro précieusement et le donner à mon mari aussi. »  Je me sens heureuse quand un parent reprend confiance dans son rôle et réussit à identifier à nouveau une zone dans laquelle il a du pouvoir pour influencer les choses.

- Kathia pour LigneParents

«Une jeune fille appelle car elle vient de rompre avec son amoureux et doutait de sa décision. Après plus d’une demi-heure, elle a reconnait que cette rupture est la meilleure avenue qu’elle puisse prendre pour elle-même.  Son merci de la fin était un de ceux qui sonnent vrai et qui résonnent longtemps.»

 - Sabrina pour Tel-jeunes

«La jeune-fille m’avoue qu’elle a hésité longtemps avant de nous téléphoner. La sexualité, ça peut être gênant! Dorénavant elle n’hésitera plus une seule seconde avant de se confier à nous et trouve qu’il est rassurant de savoir qu’il y aura toujours un intervenant pour l’aider! »

- Christine pour Tel-jeunes

Un garçon de 17 ans, homosexuel, seul en appartement, renié par sa famille a téléphoné durant le temps des fêtes, car il souffrait de solitude. Notre entretien s’est conclu par: «Une chance que vous êtes là. Merci de votre écoute et de votre accueil. Jamais je ne me suis senti jugé et en plus, j’ai eu l’impression d’être compris»

- Chantal pour Tel-jeunes

 

Les enfants qui souffrent ne devraient jamais se sentir seuls.
Donnez à la Fondation Tel-jeunes.

 

Nos porte-paroles

Maxime Tremblay

Adoré des jeunes et du grand public, le comédien Maxime Tremblay s’est joint à l’équipe de Tel-jeunes en 2009. Maxime, par son dynamisme et son humour, sait toucher les jeunes et leur parler. À tout coup, ceux-ci lui ré...

 

En direct de

Est-ce possible d'etre enceinte sous pilule?
Bonjour, récemment j'ai eu une relation sexuelle sans préservatifs, mais je prend la pilule de façon régulière depuis 3 ans. Le rapport s'est passé 2 semaines exactement après le début de ma plaquette (qui est de... Lire la suite>>

Infolettre