Capsule Maxime Tremblay
Marathon Oasis Rock 'n' Roll de Montréal

«Un jeune homme de 18 ans très troublé ce soir-là, angoissé et méfiant face à ses amis m’a dit que je l’avais réconforté et rassuré ce qui l’avait beaucoup aidé à se calmer et à se recentrer tout au long de l’appel. »

- Marie pour Tel-jeunes

La jeune maman d’un bébé de 3 mois appelle car elle ne sait plus comment elle doit se comporter face aux pleurs de son enfant. Son entourage et le guide remis à l’hôpital se contredisent. Nous avons validé ensemble son vécu et exploré les différentes alternatives.

- Caroline pour LigneParents

«Une jeune fille de 15 ans nous a écrit concernant ses idées suicidaires et ses problèmes familiaux. Elle a mentionné qu’on est les seuls à qui elle est à l’aise d’en parler. Cette confiance me fait toujours chaud au cœur.»

- Sindy pour Tel-jeunes

La maman d’une fillette de 8 ans téléphone durant la nuit et me dit : « j’ai mis en pratique les méthodes d’intervention dont nous avons parlé, mon conjoint aurait aussi des questions pour vous. Au final, monsieur me dit : «Merci, on a été agréablement surpris par votre service!  On va passer le mot à nos amis!».

- Christine pour LigneParents

« Parler avec vous a clarifié beaucoup de choses. Je me suis toujours sentie coupable, mais je vois bien que ça ne sert à rien. C’est plus facile de voir les choses quand on parle à une personne extérieure comme vous. Merci beaucoup. »

- Kathia pour LigneParents

Une dame téléphone et dit « Mes enfants sont grands maintenant, j’ai beaucoup utilisé LigneParents quand ils étaient jeunes et, grâce à vous, ils vont bien maintenant. Je vous ai donné en référence à d’autres parents mais jamais pris le temps de vous remercier.» Voilà qui est chose faite !

- Nathalie pour LigneParents

Un jeune homme de 19 ans nous appelle pour avoir l’avis d’une fille sur comment annoncer à sa copine qu’elle lui avait transmis une ITS. Après avoir exploré avec lui comment il comptait s’y prendre, il m’a remerciée d’avoir regardé avec lui d’autres avenues que la sienne.

- Caroline pour Tel-jeunes

Un garçon de 17 ans, homosexuel, seul en appartement, renié par sa famille a téléphoné durant le temps des fêtes, car il souffrait de solitude. Notre entretien s’est conclu par: «Une chance que vous êtes là. Merci de votre écoute et de votre accueil. Jamais je ne me suis senti jugé et en plus, j’ai eu l’impression d’être compris»

- Chantal pour Tel-jeunes

 

Les enfants qui souffrent ne devraient jamais se sentir seuls.
Donnez à la Fondation Tel-jeunes.

 

Nos porte-paroles

Maxime Tremblay

Adoré des jeunes et du grand public, le comédien Maxime Tremblay s’est joint à l’équipe de Tel-jeunes en 2009. Maxime, par son dynamisme et son humour, sait toucher les jeunes et leur parler. À tout coup, ceux-ci lui ré...

 

En direct de

Enceinte oui ou non ?
Hier j'ai vécu ma première fois avec mon amoureux et cet après-midi là le désir étais plus fort que tout et nous n'avions pas de condom je sais se n'est pas très intelligent ni sécuritaire pour les maladies transmissibles sexuellement... Lire la suite>>

Infolettre